Une autre manière de vivre : le cuir vegan

« Cuir vegan », que cela signifie-t-il ?

Le mot « vegan » représente le mode de vie des personnes refusant toute forme d’exploitation animale que ce soit dans l’alimentation (viande, poisson, œuf, lait, miel, etc) mais aussi les cosmétiques (cire d’abeille par exemple) ou encore la mode (laine, cuir, soie, etc). Il va donc de soit que le cuir vegan bannit tous composants de provenance animale. Il est composé de matériaux recyclés ou encore synthétiques.

La volonté d’une « mode sans cruauté » se développe de plus en plus, jusqu’à en faire une campagne publicitaire de l’association PETA avec comme modèle Fanny Maurer et un slogan « Je pique ma peau, pas celle des animaux »


Campagne de communication contre la fourrure, le cuir et la laine par Fanny Maurer pour PETA

Le cuir vegan peut-il s’imposer dans le luxe ?

Sous la pression des différentes associations défenseuses des droits des animaux, de nombreuses marques et maisons de couture ont du adopter des matières « vegan » pour certains de leur produit.

Dr.Martens et Esprit par exemple se sont mit à fabriquer des vestes et bottes en plastiques recyclés à partir de plantes ressemblant étrangement au cuir.


 Collection « vegan » de la boutique Dr. Martens, photo : Sébastien Kardinal

La société italienne Grado Zéro Espace développe même des tissus à partir du chapeau des champignons. 

L’ananas pourrait être le cuir vegan de demain

Récemment, Carmen Hijosa, une entrepreneuse espagnole, a mis au point Pinatex : le premier cuir fait à partir d’ananas !

Une idée qui ne date pas d’hier

En effet, les feuilles d’ananas étaient utilisées dès le XVIe siècle aux Phillippines pour fabriquer des accessoires féminins, un « luxe » pour l’époque. C’est de là que vient le tout premier cuir de Carmen Hijosa qui s’est inspiré de cette culture pour en faire un cuir vegan.

16 ananas pour 1 mètre carré de tissu !

Pour la fabrication du cuir, Carmen Hijosa se sert des feuilles d’ananas : elle en extrait les fibres pour en faire un tissu plus que robuste. Il faut donc 480 feuilles (soit environ 16 ananas) pour réaliser un mètre de tissu. Ces textiles pourront donc donner naissance à des sacs à main, vestes, chaussures ou encore vêtements !

Weekend essential, sustainable style 🙌🏻💚🍍 – This contemporary backpack is made from #Piñatex by @eveandadis

Une publication partagée par Piñatex™ by Ananas Anam (@pinatex) le


compte Instagram Pinatex avec exemple de produit cuir d’ananas

N’hésitez plus, adoptez le cuir vegan ! Dorine, Léna et Marie, vos végétariennes préférées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *